Les commerçants organisent une fête demain et veulent être force de proposition urbaine

Sud Ouest, le Vendredi 29 Juin 2012

Un franchisé Générale des Services impliqué dans son quartier !

L'an dernier, les commerçants du quartier Saint-Jean (mairie) ont créé leur fête de la Saint-Jean, avec selon la tradition, le feu du solstice d'été. Cette année, le week-end de la Saint-Jean était déjà occupé par les festivités de la place de la Bécasse. Aussi, la fête de la Saint-Jean est programmée demain, avec des animations, de 16 heures à la tombée du feu (1).

La manifestation s'adresse aux « familles, et aux seniors. Une fête ''soft'' », qualifient Serge Marth, président de l'association commerciale Saint-Jean et Guy Hardouin, vice-président.

Le but des festivités, financées par l'association (environ 8 000 euros), avec le soutien logistique de la Ville, est de renforcer le lien entre les Angloys et ce quartier commerçant, dont l'image et est quelque peu brouillée par un carrefour Saint-Jean omniprésent.

Stationnement minute

Serge Marth et Guy Hardouin habitent à Anglet et ils ont choisi le quartier Saint-Jean pour exercer leur activité (respectivement services à domicile et immobilier). Ils ont également redonné vie à l'action associative du quartier pour « créer des liens entre les commerçants et représenter le secteur économique ». Mais les deux commerçants entendent aussi être de « gentils organisateurs » des projets urbains. Pour cela, il faut grossir.

En mars 2011, l'association commerciale Saint-Jean comptait une quinzaine d'adhérents, ils sont désormais une soixantaine, après avoir été rejoints par des professionnels de la place Lamothe, et « de toute la RN 10 jusqu'à Bernain ».

Les deux responsables de l'association en sont ravis car le nombre d'adhérents va leur permettre de multiplier les animations (notamment pour Noël). Mais aussi parce que leur voix compte désormais. « L'objectif est de défendre les intérêts des commerçants vis-à-vis des collectivités ». De fait, le quartier sera prochainement concerné par des projets de l'Agglomération et de la Ville (lire par ailleurs).

« Nous tissons un lien avec la mairie pour exprimer nos desiderata. Nous avons toujours été écoutés », assurent les commerçants qui ont obtenu la création de places de stationnement minute. Et ils seront attentifs à l'implantation de nouveaux commerces et au déroulement des travaux, pour anticiper. « On pourra peut-être avoir un peu moins de gêne qu'aux Cinq-Cantons. »

0 800 77 77 00

Appel gratuit depuis un poste fixe

Nos communiqués de presse

Actualités du service à la personne

Suivez nous sur :
Ils nous font confiance

Générale des services - © Copyright : Tous droits réservés - 2012 - 2020 - Mentions légales - Réalisation : Hegyd